Iconautes : le site du projet Images/Usages

Vaisseaux des Argonautes réalisé pour le mariage de Cosme de Medicis en 1608: le vaisseau d'Astérion. Gravure, d'après Giulo Parigi. British Museum.(CC BY-NC-SA 4.0)

Amis Iconautes, bienvenue !

 

Images/Usages: le projet

Carnet de bord et espace d’information ouvert à tous, ce site est attaché au projet Images/Usages, lancé en juillet 2017 par l’Institut national d’histoire de l’art, à l'initiative et avec le support de la Fondation de France.

L'objectif premier du projet est un audit des pratiques existant autour de l'image dans le monde professionnel des arts visuels, assorti d' un constat détaillé de l'impact sur ces pratiques des législations sur le droit d'auteur, de la façon dont elles sont interprétées et des modes de gestion actuels des droits des images par leurs détenteurs, publics ou privés. Pour ce faire, l'équipe a commencé à mener des entretiens qui se poursuivront jusqu'au printemps 2018 auprès de divers acteurs du monde de la recherche,  de l'enseignement, des musées et de l'édition, sans oublier les juristes spécialisés dans la propriété intellectuelle et les artistes. Un livre blanc sera rendu à la Fondation de France à la fin de l'été 2018, et une journée d'études internationale sur droit des images, recherche et enseignement en histoire de l'art dans une perspective européenne sera organisée à l'automne de la même année.

Mare Imaginum

A l'âge digital, nous sommes tous des Iconautes, et les sites d'images d'oeuvres d'art que nous parcourons au fil de nos navigations sont autant de découvertes, bonnes ou mauvaises... Pour certains, mais ils sont encore trop rares, ce sont de véritables cavernes d'Ali-Baba qui s'ouvrent aujourd'hui  sans sésame et livrent généreusement leurs images à la réutilisation et à la recréation. Pour d'autres, de véritables terrae incognitae non cartographiées, mal signalisées, et où les images peuvent se révéler décevantes, plus difficiles à utiliser que prévu, ou étonnamment coûteuses. De manière générale, pour l'Iconaute, le paysage est brumeux et les navigations longues et incertaines...

Ce que nous faisons

C'est pourquoi nous avons souhaité associer à l'enquête en cours cet espace en ligne destiné en premier lieu aux historiens d'art et archéologues, mais aussi à tous ceux qui usent de documents visuels sur l'art dans le cadre de leurs pratiques professionnelles. Dans toutes les rubriques du site, une attention particulière est portée à la question des pratiques et usages des utilisateurs,  et à celle des conditions de l'accès aux images.

Nous couvrons l'actualité du sujet au sens large et dans une perspective française autant qu'internationale: signalement d'écrits, d'événements et d'initiatives innovantes (Actualités), recensions de sites, de projets, présentation de principes et pratiques du web (Articles), documentation sur l'Open Access culturel, les sites et les régimes d'images, les licences d'utilisation (Ressources).

Nous accueillerons avec plaisir vos suggestions, signalements et témoignages à : iconautes[at]inha.fr

Directrice du projet : Martine Denoyelle, conservateur en chef du Patrimoine, chargée de mission Prospective Numérique à l'Institut national d'histoire de l'art

Chef de projet : Katie Durand, chef de projet en ingéniérie documentaire

Chargée de projet : Elli Doulkaridou-Ramantani, doctorante, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne

Assistance et conseil technique : Alain Defrance, Service des Systèmes d'Information, INHA; Hélène Boubée, chargée de communication web, INHA.

Logo : Marc Riou, Service de la diffusion scientifique et de la communication, INHA.

La remise à la Fondation de France et la publication en ligne d'un Livre blanc intitulé Droit des images, histoire de l'art et société constituent le premier objectif du projet Images/Usages. Fondé sur des entretiens avec les professionnels des arts visuels en France et à l'étranger, sur des consultations et séminaires de travail avec des experts du monde de l'édition, du droit, du patrimoine culturel, de la culture digitale et des artistes, ce rapport dressera un état des lieux de l'accès aux images d'oeuvres d'art en France aujourd'hui, une liste de bonnes pratiques  et présentera une liste de propositions fondées sur les récents retours d'expérience en France et à l'étranger. 

La publication est prévue à l'automne 2018.

14 octobre 2017

Journée contributive MagnaGreciaOpenData à l'INHA

Le 14 octobre 2017 a eu lieu à l'INHA, en salle Chastel, avec le soutien de la Fondation de France,  une journée contributive à Wikipedia, Wikimedia et Wikidata. Avec l'aide de Wikipédiens chevronnés, doctorants, post-doctorants et chercheurs spécialisés dans l'étude de la Grande Grèce ont enrichi le répertoire Wikimedia de photos personnelles (licence CC-BA-SY),  complété ou créé des pages Wikipedia et créé des catégories pour améliorer la lisibilité de la documentation en français sur leur domaine.

Cette journée se veut une première étape dans la construction d'une documentation textuelle et visuelle ouverte et structurée. De prochaines séances sont à l'étude en France et à l'étranger.

Page du projet

Bilan de la journée

 

4 juin 2017

Table ronde Fair use et Open Content Les réponses américaines aux nouvelles pratiques de l'image, au Festival de l'histoire de l'art à Fontainebleau


Photo Anne-Lise Desmas

 Aux États-Unis, les responsables de College Art Association et ceux de plusieurs grands musées ont mené sur l'utilisation des images d'oeuvres d'art une réflexion dont les résultats sont aujourd’hui visibles avec le Code du Fair Use pour les Arts Visuels et la cession des droits des images, ou Open Content. Hunter O'Hanian (CAA), Mikka Gee Conway (GRI) et Hana Leaper (Paul Mellon Center) ont présenté au cours de cette table ronde divers aspects institutionnels de ces politiques d'ouverture. A la faveur d'un deuxième événement organisé le 6 juin par l'ICOM au Musée des Arts et Metiers, Copyright Flexibilities in the US and EU: How Fair Use and Other Flexibilities are Helping Museums to Fulfill their Mission, une réunion s'est tenue le même jour à la Terra Foundation Europe entre membres de CAA et représentants de pays européens.

Voir le résumé sur le site de College Art Association